Boule d'or -producteur de melon

Derrière ce melon, il y a des hommes !

Obtenir vos propres melons

fleurs melon
Voir les caractéristiques du melon dans La plante.

Pour mener votre culture de melon presque comme un professionnel, voici quelques infos :

Les périodes sont données à titre indicatif (variables selon les régions).

Types de culture

Les jeunes plants sont fragiles : sensibles aux courants d'air, aux manipulations et à l'entretien insuffisant. Il faut donc leur offrir un cadre de vie protégé.

Les melons peuvent être cultivés de trois façons, selon la saison :
- de mars à mai : sous serres chauffées,
- de mai à juin : sous petits tunnels plastique non-chauffés,
- de juin à septembre : en plein champ (melons réputés les meilleurs).


Préparation du sol

En été : labourer le terrain.

En automne-hiver : pour éviter les tassements, favoriser un sol meuble et bien aéré. Soit :
- Apporter une fumure de fond au sol (si nécessaire).
- Former des petites buttes de terre de 10-20 cm de haut, écartées d'au moins 2 m (où les plants seront plantés).


Paillage du sol

En février-mars
 : l’objectif est de réchauffer le sol.
- Désherber la butte.
- Apporter une fumure starter sur la butte.
- Arroser les buttes pour réhumecter le sol (7 jours minimum avant la plantation).
- Poser un " paillage " (film plastique de 25 microns minimum) sur la butte (pour obtenir 12° C minimum à la plantation).


Plantation

En mars-avril : il faut assurer une reprise rapide des plants par une irrigation adaptée. Pour cela :
- Planter les jeunes plants en perforant le film plastique (ne pas recouvrir le collet).
- Arrosage au pied (1 litre / plant au maximum). La motte ne doit jamais sécher.
- Poser des arceaux et un film plastique pour former de petits tunnels sur les buttes (si le climat le nécessite).


Reprise, début de floraison

En avril-début mai : bien structurer la plante par une aération progressive.
- Apporter un complément de fumure starter (phosphate monoammonique ou diammonique).
- Si vous avez monté des tunnels, commencer les aérations (trous dans les tunnels) dès 5 à 10 jours après la plantation. Aérer de plus en plus, progressivement, en fonction du climat.
- Les besoins en eau sont faibles à ce stade, se baser sur l'état du sol pour l'arrosage.
- Apporter un fertilisant (azote ou phosphore) pour soutenir la vigueur de la plante.
              

Floraison, nouaison

En avril-mai
 :
- La nouaison (= formation des fruits) doit intervenir sur une plante équilibrée : qui couvre bien le paillage, mais sans excès de végétation.
- L'aération doit être complète à ce stade : plus de condensation sous le petit tunnel.


Grossissement du fruit

En mai-juin
 : satisfaire aux besoins importants en eau et en éléments fertilisants.
- Apporter un fertilisant dès la formation de 2-3 fruits par plante.
En cas de nouaison incomplète, retarder les apports et écimer si nécessaire.
- Les besoins en eau sont importants durant cette période.
- Retirer le petit tunnel.
- Ecimer la plante environ 15 jours avant le début de la récolte.
                                          

Récolte 

En juin, juillet et août

Objectifs :
- Maintenir un feuillage en bon état.
- Maintenir une alimentation régulière en eau et en engrais. Les derniers fruits doivent être aussi bien alimentés que les premiers.

Un melon de bonne qualité doit avoir une forme sphérique régulière, une teneur en sucre satisfaisante, des arômes et une chair non vitrescente.


Compost en automne


En automne

Les feuilles de melon sont grosses et très riches en calcium. Il est donc très intéressant de les mettre en compost.

(source CTIFL)

Recherche

Melon Charentais - BOULE D’OR - La Tublerie - 85450 Vouillé-les-Marais - Tél 02 51 52 55 75 - Fax 02 51 52 51 22
Mentions légales - Plan du site - © Webside 2008