Boule d'or -producteur de melon

Derrière ce melon, il y a des hommes !

Accueil > Ecrivez-nous ! > Le livre d'Or

Le livre d'Or

Page de résultats : précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 suivante

Déposer un message

Le : 31/08/2007
Nom : dominique bodinet
Ville : velluire

malgré la mauvaise saison que nous connaissons tous, vos melons restent très bons, merci !! bonne continuation et bon courage.
Le : 26/08/2007
Nom : edwige
Ville : échiré

On les repère de loin les melons Boule-d'Or avec leur belle étiquette noire. Bien dommage qu'on n'en trouve pas partout. Pour le particulier (grosse consommatrice) que je suis, le prix de vos melons est équivalent à celui de Soldive à qui je suis fidèle depuis des années mais qui m'a déçu plusieurs fois cette année. J'accepte de payer plus si la qualité le mérite et on peut prendre des Boule-d'Or presque les yeux fermés. Bravo à votre équipe.
Le : 25/08/2007
Nom : jean-philippe GOSSE
Ville : loos en gohelle

Voici 4 ans maintenant, que je commercialise vos melons par le biais des établissements CATTEZ au MIN de Lomme, et j'ai toujours autant de plaisir à les vendre. Merci de continuer d'être professionnel, et de nous founir des produits de grande qualité du début jusqu'à la fin de saison. Je vous remercie et vous compte par les acteurs qui participent à la réussite de mon commerce. Sincères amitiées.
Le : 19/08/2007
Nom : gerard jourel
Ville : mont saint aignan

rien à dire!!!!!!,ou plutot tout à dire,excellente dégustation de ce melon.
Le : 19/07/2007
Nom : Véronique Gallais
Ville : Franconville

Bonjour, j'ai acheté dernièrement un de vos melons (très bon!) et viens sur votre site par curiosité. Il est très agréable et très riche d'informations. Cependant, j'aimerais aussi y trouver des informations sur les conditions environnementales (usage de produits chimiques, chauffage des serres, cultures hors sol?) et sociales de la production. En particulier pour Alméria, malheureusement maintenant assez bien connue pour les conditions de travail déplorables d'ouvriers immigrés. D'ailleurs, comment se fait-il que des producteurs familiaux français délocalisent leur production en Espagne? Merci par avance pour votre réponse.
Page de résultats : précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 suivante

Déposer un message

Recherche

Melon Charentais - BOULE D’OR - La Tublerie - 85450 Vouillé-les-Marais - Tél 02 51 52 55 75 - Fax 02 51 52 51 22
Mentions légales - Plan du site - © Webside 2008